Le vapotage est efficace pour arrêter de fumer

Les services nationaux de santé (NHS) ont mené un essai contrôlé dans lequel les participants ont été affectés au hasard à divers produits de thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) (timbres, gommes, etc.) ou cigarettes électroniques, plus un soutien individuel pendant au moins 4 semaines. Après un an, 18 % des utilisateurs de cigarettes électroniques avaient arrêté de fumer contre 9,9 % des utilisateurs de TRN. L’essai a conclu que le vapotage est presque deux fois plus efficace que les principaux produits TRN. L’étude a été publiée dans le New England Journal of Medicine et le British Medical Journal et a été soumise à un examen par les pairs.

https://www.nhs.uk/news/heart-and-lungs/e-cigs-twice-effective-nicotine-patches-gum-or-sprays-quitting/

La Mailman School of Public Health de l’Université Columbia et la Rutgers School of Public Health ont mené une étude qui a conclu que 50 % des vapoteurs quotidiens avaient réussi à arrêter de fumer de manière permanente. La recherche a également conclu que seulement 28 % des fumeurs ont arrêté à long terme par d’autres méthodes de sevrage. Les fumeurs qui ne vapotaient pas régulièrement et ne vapotaient que « quelques jours » étaient les moins susceptibles d’arrêter de fumer (12,1 %).

L’étude a conclu : « Parmi les personnes ayant des antécédents récents de tabagisme, la consommation quotidienne de cigarettes électroniques était le plus fort corrélat de cessation au moment de l’enquête, ce qui suggère que certains fumeurs peuvent avoir arrêté avec une utilisation fréquente de la cigarette électronique ou utilisent le produit régulièrement pour éviter les rechutes de tabagisme.Cependant, la faible prévalence du sevrage chez les utilisateurs occasionnels de cigarettes électroniques

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0306460317302915

Le Royaume-Uni attribue le succès de l’arrêt du tabac de 1,5 million de personnes au vapotage. « On estime que 2,9 millions d’adultes en Grande-Bretagne utilisent actuellement des cigarettes électroniques et parmi eux, 1,5 million de personnes ont complètement arrêté de fumer des cigarettes. Le vapotage comporte une fraction du risque des cigarettes et peut être particulièrement efficace lorsque combiné avec un soutien supplémentaire pour arrêter de fumer », mentionne le National Health Services, Royaume-Uni.

www.nhs.uk/smokefree/help-and-advice/e-cigarettes

Une revue internationale, produite par Cochrane, un réseau mondial de chercheurs indépendants, a passé en revue 50 des meilleures études sur l’efficacité du vapotage. L’examen a révélé que les fumeurs qui utilisaient le vapotage pour arrêter de fumer étaient plus susceptibles de réussir. Les résultats ont montré que le vapotage était 70 % plus efficace que tout autre traitement de remplacement de la nicotine. De nombreux chercheurs ont déclaré qu’ils pensaient que la revue Cochrane était le clou dans le cercueil pour mettre fin au débat sur l’efficacité du vapotage pour arrêter de fumer.

https://www.cochranelibrary.com/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD010216.pub4/full